bordure Dardon

bordure Dardon

vendredi 17 mai 2013

INUTILE D'ACHETER CE LIVRE

Si vous habitez la région de Gueugnon (Saône-et-Loire), vous avez sans doute vu des prospectus dans les magasins et autres lieux publics vous incitant à acheter un ouvrage sur l'histoire de Gueugnon et son canton. Pour la somme de 19,50 euros.

 Inutile d'acheter cet ouvrage, vous n'y apprendrez rien de nouveau : ce ne sont qu'une quarantaine de pages photocopiées dans des ouvrages du 19ème siècle.
Comme nous sommes curieux, nous avons voulu en savoir un peu plus sur l'auteur et l'éditeur de ce dossier. Et là, Google est à votre disposition (si vous voulez vérifier ce qui suit).
1) L'ÉDITEUR
Selon le prospectus ci-dessus, le document est édité par les éditions SIRED. C'est une société parfaitement légale : créée en 2010, inscrite au Registre du Commerce de Bourg-en-Bresse (Ain), son siège social est au 1 rue Prony à PERONNAS (Ain). Selon les sites financiers consultés, c'est une société florissante. Exemple :
Ces mêmes sites financiers donnent des renseignements complémentaires non négligeables :
SIRED est l'enseigne commerciale d'une société dont l'intitulé exact est "SIRED SOC INTER-REGION EDITION DIFFUS" dont le gérant, unique effectif, est M. GUILLOUET Yves Robert.

Selon les prospectus et divers sites concernant cette société, elle publie avec l'aval de "la prestigieuse Association des Amis du Livre Régionaliste". Or cette cette association a son siège social (comme par hasard) au 1 rue Prony à PERONNAS (Ain). Bizarre !!

Association tout à fait légale :

2) LES AUTEURS :
Selon le prospectus cité au-dessus de ce message, l'ouvrage sur Gueugnon et son canton est réalisé par une certaine Marie Yvonne Bégasse, moult fois répertoriée sur internet (ce qui ne veut pas dire grand chose, entre nous...). Elle est l'auteur de plusieurs publications du même genre que celle de Gueugnon. 

Toujours sur internet, voici par exemple un ouvrage semblable à celui de Gueugnon, concernant la ville de Bellegarde, et dénoncée par un membre de sa municipalité. L'auteur est un nommé "Paul-Edouard Fhonteyne-Baygace". Bizarre !!! Voici ce qu'en dit le conseiller municipal de Bellegarde :
"Depuis un petit mois, un prospectus propose, en différents points de Bellegarde, dans les commerces, à la médiathèque ou en mairie, la commande d'un un livre, "Si Bellegarde m'était conté.
..", publié par les éditions Sired dont la boîte postale se trouve à Bourg-en-Bresse.
Le prospectus parle d'un « dossier d'histoire présenté par Paul-Edouard Fhonteyne-Baygace », d'un « volume grand format agréablement présenté, publié sous le parrainage de la prestigieuse Association des Amis du Livre Régionaliste », offrant « un ensemble de textes dignes du plus grand intérêt. » Le tout pour 19,50 E.
Thierry Martinet, Bellegardien passionné d'histoire et par ailleurs conseiller municipal délégué à la culture de la Ville s'est naturellement intéressé à cette parution : « Très difficile, malheureusement, d'obtenir des détails sur le contenu, a fortiori sur l'auteur » confie l'élu qui, par curiosité l'a commandé pour la Ville.
« Je l'ai reçu lundi, et quelles n'ont pas été ma stupeur et ma déception ! » Le livre est constitué de 41 pages imprimées recto, dont 12 d'illustration, compilant (hormis de minces notes d'éditeur), les courts extraits recopiés ou scannés concernant Bellegarde de 8ouvrages anciens, publiés entre 1834 et 1913 dans divers dictionnaires, guides ou livres régionaux, et d'une délibération du conseil de 1858. Le tout au format A4 et relié par un onglet en plastique. « Pour moi, il y a tromperie sur la marchandise, s'enflamme Thierry Martinet, ce n'est que de la compilation de copies d'anciens textes qui n'apprennent rien de nouveau et ne valent certainement pas le prix demandé, d'autant plus que le nom de l'éditeur n'apparaît nulle part, et encore moins celui de l'imprimeur ! » A vous d'en juger... si vous avez 19,50 E à risquer. La Ville, en tout cas, n'aurait pas l'intention d'en rester là.
G.M , Le Pays Gessien"

3) QUI EST Yves Robert GUILLOUET ?
Là encore, avec internet on sait tout. Voici ce qu'on peut lire :

"Présentation de SIRED SOCIETE INTER-REGIONALE D'EDITION ET DE DIFFUSION
Cette section vous présente de façon synthétique les informations publiques sur la société SIRED SOCIETE INTER-REGIONALE D'EDITION ET DE DIFFUSION et ses dirigeants.
La société SIRED SOCIETE INTER-REGIONALE D'EDITION ET DE DIFFUSION est situé au 1 RUE PRONY ZAC DES BRUYERES 01960 PERONNAS. Elle a été crée le 22/07/2010 et enregistré au Greffe du Tribunal de Commerce de BOURG-EN-BRESSE sous le numéro 523861185. Il s'agit d'un société dont la forme juridique est SOCIÉTÉ À RESPONSABILITÉ LIMITÉE et dont le capital social est de 1000 euros.

L'activité principale de SIRED SOCIETE INTER-REGIONALE D'EDITION ET DE DIFFUSION est Édition de livres, Cette sous-classe comprend les activités d'édition de livres sous forme imprimée, électronique (CD, écrans, etc.), audio ou encore sur Internet. l'édition d'atlas, de cartes et de plans l'édition d'encyclopédies et d'ouvrages similaires sur CD-ROM l'édition de livres audio l'édition de livres, de manuels scolaires, de brochures, de prospectus et de publications similaires, y compris l'édition de dictionnaires et d'encyclopédies mais ne comprend pas : l'édition de livres musicaux et de partitions (cf59.20Z) l'édition de matériel publicitaire (cf58.19Z) la production de globes (cf32.99Z) les activités des auteurs indépendants, notamment la production d'�uvres originales (cf90.03B) . Elle est aussi connu sous le nom commercial de SIRED . SIRED SOCIETE INTER-REGIONALE D'EDITION ET DE DIFFUSION à réalisé l'année dernière un chiffre d'affaire de 63 588 euros pour un résultat net de 9 390 euros avec un effectif de 1 personnes dans 1 établissements. .

La société SIRED SOCIETE INTER-REGIONALE D'EDITION ET DE DIFFUSION est dirigée par GUILLOUET Yves Robert né(e) le 27.10.1947 qui occupe le poste de Gérant , M. GUILLOUET Yves qui occupe le poste de Gérant. GUILLOUET Yves qui occupe le poste de Gérant.

Le principal établissement est son siege social SIRED SOC INTER-REGION EDITION DIFFUS enregistré sous le numéro siret numéro 52386118500016 à l'adresse 1 Rue de Prony, 01960 Péronnas, France en Rhône-Alpes ( Ain).

La société SIRED SOCIETE INTER-REGIONALE D'EDITION ET DE DIFFUSION à déposé une annonce dans le BODACC C n°20110067 du 03 octobre 2011, annonce n° 549 catégorie " Avis de dépôts des comptes ", le BODACC A n°20100150 du 05 août 2010, annonce n° 61 catégorie " Créations ".

GUILLOUET Yves est aussi Gérant de la société EXPLOITATION AGRICOLE A RESPONSABILITE DU RENOUVEAU situé au LE CARCANET 14220 CULEY-LE-PATRY. Elle a été crée le 07/01/2011 et enregistré au Greffe du Tribunal de Commerce de CAEN sous le numéro 529399172. Il s'agit d'un société dont la forme juridique est EXPLOITATION AGRICOLE À RESPONSABILITÉ LIMITÉE et dont le capital social est de 140000 euros. L'activité principale de EXPLOITATION AGRICOLE A RESPONSABILITE DU RENOUVEAU est Élevage d-autres bovins et de buffles.

GUILLOUET Yves est aussi Gérant de la société SOCIETE DUNOISE DE PRESSE - S.D.P situé au RUE SOUS L'EGLISE LA GAILLARDE 76740 FONTAINE-LE-DUN. Elle a été crée le 01/01/2000 et enregistré au Greffe du Tribunal de Commerce de ROUEN sous le numéro 419464292. Il s'agit d'un société dont la forme juridique est SARL DE PRESSE et dont le capital social est de 762 euros. L'activité principale de SOCIETE DUNOISE DE PRESSE - S.D.P est Édition de revues et périodiques SOCIETE DUNOISE DE PRESSE - S.D.P à réalisé l'année dernière un chiffre d'affaire de 7622 euros pour un résultat net de euros avec un effectif de personnes dans 1 établissements. ."


Si vous voulez approfondir la question, allez vous aussi sur Google ... vous en saurez sans doute davantage.

REVENONS AU LIVRE CONCERNANT GUEUGNON

De tout ce qui ressort, et ceux qui ont déjà acheté le livre ne nous contrediront pas, il est inutile de dépenser 20 euros pour acheter le livre proposé par le prospectus. 
Si vous voulez connaître le passé de Gueugnon et de son canton, lisez les nombreux ouvrages récemment publiés à Gueugnon même. Et faites donc confiance aux auteurs locaux et aux associations d'histoire locale qui travaillent dans notre secteur depuis nombre d'années. Nous ne les citerons pas (pas de jaloux), mais elles sont suffisamment connues.
***************************



















22 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci, meme editeur ,pour un autre village : j'ai été méfiant : difficile d'avoir des renseignements sur la maison d'édition , prospectus sans N° de téléphone....je pense qu'il doit en etre de même pour Oyonnax !Cest un peu les dangers à venir d'internet....c'est un peu par hasard que j'ai vu votre article fort utile

Bruno Sellier a dit…

Merci de vos commentaires, j'allai me faire prendre pour un ouvrage sur la ville de Compiègne et un autre sur l'Oise, comment faire une information plus diffusée ?

Anonyme a dit…

De même à Beaufort Jura en début d'année. Apparemment certains se seraient laissés prendre, mais il est difficile de trouver des gens qui l'avouent.
Tentative de récidive ce 31 juillet avec un prospectus trouvé dans un commerce de Beaufort Jura : "Les Francs-comtois". Toujours pareil, in fine du recto : "signalons enfin, que la publication des "Francs-Comtois" a bénéficié du parrainage de la prestigieuse Association de Amis du Livre Régionaliste". Et RCS Bourg-en-Bresse 523 861 185.

Anonyme a dit…

Bonjour

Aujourd'hui j'ai trouvé un prospectus de la société d'édition SIRED sur un présentoir dans la mairie de Rives (Isère), puis dans un café.

Ce prospectus alléchant est intitulé "RIVES et son canton, à travers les siècles". Cela m'a parut génial moi qui m'intéresse à cette ville.

Mais, comme à mon habitude, je cherche d'abord l'existence de ce livre sur internet ainsi que des infos sur la maison d'édition. Et je ne trouve RIEN ! Là, je me méfie donc. Alors je fais une recherche avec d'autres critères et je tombe sur votre page. Éloquent ! J'avais raison de me méfier.

Merci pour ces informations. Je vais essayer de les croiser avec d'autres et je vais aussi contacter la mairie de Rives pour voir ce qu'ils en pensent.

Cordialement
P99

Anonyme a dit…

Bonjour

Aujourd'hui j'ai trouvé un prospectus de la société d'édition SIRED sur un présentoir dans la mairie de Rives (Isère), puis dans un café.

Ce prospectus alléchant est intitulé "RIVES et son canton, à travers les siècles". Cela m'a parut génial moi qui m'intéresse à cette ville.

Mais, comme à mon habitude, je cherche d'abord l'existence de ce livre sur internet ainsi que des infos sur la maison d'édition. Et là, je ne trouve RIEN ! Je me méfie donc. Alors je fais une recherche avec d'autres critères et je tombe sur votre page. Éloquent ! J'avais raison de me méfier.

Merci pour ces informations. Je vais essayer de les croiser avec d'autres et je vais aussi contacter la mairie de Rives pour voir ce qu'ils en pensent.

Cordialement

Anonyme a dit…

Bonjour.

Même prospectus vu aujourd'hui, "Charlieu et son canton à travers les siècles".
L'auteur est vraiment prolifique...

Merci pour la mise en garde, j'ai bien failli me faire avoir.

Anonyme a dit…

Bonjour
Suite à un prospectus trouvé dans la salle d'attente de mon médecin traitant à Couchey, je suis moi aussi interloqué par les livres qui y sont proposés : "Gevrey-Chambertin et son canton à travers les siècles" par Marie-Yvonne Bégasse, "La Côte d'Or" par Adolphe Joanne, "Dijon pittoresque" par J. Goussard, "Le livre d'or de la résistance en Côte d'Or" par ?, "La Côte d'Or et ses habitants à travers les siècles" par Marie-Yvonne Bégasse, "Le guide des plantes de santé" par ? et "L'almanach du jardinier" par ?. Quelle confiance accorder aux Editions SIRED ?

Anonyme a dit…

Bonjour,
La saga continue en février 2014 avec "Le Pays de Gex au fil de l'histoire" .
Aucun format cité, nombre de pages , ni nombre d'illustrations.
Merci pour la mise en garde.

Anonyme a dit…

Bonjour, meme chose à Voiron 38 ces jours-ci
S'il n'est pas illégal de rassembler des copies pour en faire un livre ,la présentation du tract laisse à penser à un travail de chercheur passionné , et pour le coup ça fait cher les photocopies !

Anonyme a dit…

Bonjour,
"le Pays de Gex au fil de l'histoire" déposé ä Divonne le 6 avril 2014. En ce qui concerne l'éditeur, à mon avis il doit s'agir d'un retraité (né en 1947) qui passe son temps dans les bibliothèques à rechercher des documents concernant les lieux et en photocopie les contenus. Les prix vont jusqu'à 32 euros. Merci pour l'info.

Anonyme a dit…

Vous n y etes pas du tout c est pire que ça

Anonyme a dit…

Le nom des auteurs sont inventés....
Comment sont fait les livres ?
C'est assez simple : Plusieurs livres tombent dans le domaine public.... Sired edition ( l'association "les amis du livre" n'existent plus) prennent des extraits et en font un livre.

COMMENT MINIMISER LA CATASTROPHE : c'est clair que la diffusion des prospectus est énorme ( sur gex par exemple : plus de 20 villes ont été touchées).
Pour cela, appelez votre mairie, en leur expliquant les faits. Ensuite ils devront informer les commerçants. C'est aux commerçants de refuser les flyers..... Pas de propectus chez les commerçants = Pas de manipulation

Je vous invite à insister auprès de la mairie.
De mon côté c'est fait. Les commerçants ont été prévenus et aucun prospectu n'a été déposés.

ATTENTION : un cousin m'a expliqué qu'il s'occupe de contacter les libraires et de passer par eux pour plus de crédibilité (au passage le libraire touche un %...donc certains savent la supercherie mais n'en moque) : PRÉVENEZ LES !!

Ce groupe de malfaiteur se fait passer pour différentes entités : Les édition du bastion, sired édition ou encore ( et c'est le pire), l'association des amis du livre...qui n'existe pas !

Ensemble nous pouvons nous protéger.

Un lecteur abusé (oise).

René Nénant a dit…

Merci de vos commentaires, pour infos les abus continus avec La Guiche et son canton à travers les siècles de la fameuse Marie-Yvonne Bégasse édition SIRED, imprimés distribués dans les pharmacies du canton de la Guiche saône-et-Loire, Bourgogne

Anonyme a dit…

j'ai été piegé aussi par le livre "St Bonnet de joux et son canton à travers les siécles " . J'avais eu le prospectus chez un commerçant de St Bonnet de joux .

Anonyme a dit…

Je me suis fais avoir avec un prospectus a chauffailles (saone et loire) il y en a chez tous les commercants!! Je l ai commandé pour l anniversaire de mon père passionné d histoire j ai du acheté un autre cadeau impossible de lui offrir un livre pareil! Je suis commercial donc toujours en deplacement cette semaine j etais a bourges et je suis tombé sur le meme genre de prospectus mais pour un livre sur la résistance. j ai prevenu les commercants de l arnaque ils les ont retiré il faut vraiment faire quelque chose il doit en avoir dans toute la france

Anonyme a dit…

Merci j allais me faire avoir avec un prospectus laisser par une jeune femme hier dans mon epicerie. c est vraiment degeulasse de se servir des commercants pour arnaquer leurs propres clients

Anonyme a dit…

se servir des commerçants pour arnaquer leurs propre clients c'est vraiment dégueulasse! Mon père c'est fait avoir chez son boulanger qui lui a fait de la publicité pour ce livre!

Anonyme a dit…

J'ai trouvé moi-aussi un prospectus à la médiathèque de Chauffailles intitulé ; Chauffailles et son canton à travers les siècles.
Les éditions SIRED proposent un dossier d'histoire conçu par Marie-Yvonne Bégasse ....
Il s'en est fallu de peu que je le commande. Merci de m'avoir averti.

Anonyme a dit…

Je suis libraire et aujourd'hui un client est venu me voir apvec un prospectus pour que je lui commande "Lugny et son canton à travers les siècles" toujours écrit par la décidément prolixe Madame Bégasse. Souhaitant contacter l'editeur pour voir les conditions je cherche ses coordonnées sur Internet et tombe sur ce blog. Inutile de dire que je vais mettre mes clients en garde

Anonyme a dit…

Bonjour,
Tombé par hasard sur votre site, ma curiosité m'a amené à lire complètement votre article, ainsi que les commentaires sur la société SIRED. Ce que j’y ai lu me pousse à réagir. Loin de moi, l’idée de défendre ou d’accuser qui-que ce soit mais, les réactions négatives des intervenants semblent s’appuyer, en partie, sur un manque de connaissance du milieu de l’édition et de l’édition régionaliste, en particulier.
Si vous le permettez, afin d’éviter tout mauvais amalgame en ce qui concerne les pratiques courantes de la plupart des éditeurs, je vais, ici, tenter d’expliquer une part de ce « système » éditorial (en souhaitant que cela apporte de précieux renseignements à tout un chacun.)
1. Cette polémique débute par la déception d’un élu sur le contenu d’un « ouvrage » et du constat négatif quant-à son contenu ainsi que de son prix qui semble exorbitant.
Généralement, lorsqu’une institution fait une demande de renseignements sur un ouvrage en vue de son acquisition, l’auteur ou l’éditeur envoie un synopsis ou extrait du dit ouvrage, ainsi que son prix de vente unitaire en hors taxe. Si l’ouvrage ne correspond pas à l’attente. Tout s’arrête là. Pour ce qui est du contenu, nous en reparlerons, mais les photocopies n’étaient peut-être pas représentatives du livre intégral. Y avait-il une lettre d’accompagnement ? C’est ce qui se pratique.
Ici, l’ouvrage a été payé. Est-ce une souscription ? En tous cas, et apparemment, l’envoi et les renseignements paraissent lapidaires.

Anonyme a dit…

2. L’éditeur :
Apparemment, vous avez fait des recherches et vous constatez que cette société existe vraiment et est inscrite au registre de commerce et je vous cite : est totalement légale.
Donc, je suppose que l’on peut joindre le dirigeant afin d’obtenir des explications ; que les libraires et diffuseurs des « prospectus » savent à qui ils ont affaire etc… Pour ma part, je possède deux livres de la collection « Le livre d’Or de la résistance » collection de bonne qualité, éditée par cette société. Mais, évidemment, lorsqu’il s’agit d’envoyer de l’argent ainsi que des coordonnées, il faut rester prudent.
J’ai lu également, sur l’article, qu’il est fait référence à des éditeurs ayant fait paraître des textes similaires. C’est le propre de l’édition « Reprint » lorsque les « dit » textes sont tombés dans le domaine public. Ce type d’édition permet de limiter les coûts et de publier des nouveautés avec les bénéfices ainsi générés.
3. L’auteur :
Chaque auteur est libre d’utiliser un pseudonyme, rares sont ceux qui écrivent sous leur nom véritable. En ce qui concerne le nombre d’ouvrages produits, certains auteurs sont plus prolifiques que d’autres. Dans le cas, d’un « Reprint » ou d’une compilation, l’auteur est la personne qui réalise les recherches et la mise en forme. Il peut être amateur passionné, journaliste, Assistant d’écriture de thèses, mémoires etc. Il signe son travail en tant qu’auteur ou co-auteur. Parfois, le texte est un travail purement éditorial ou issu d’un travail de journalistes ou d’atelier de recherches et est édité sans nom d’auteur
(ces renseignements sont inscrits dans la page des sources et références du livre.)


4. Le prospectus :
Dans le cas, d’un éditeur, ce « prospectus » est une façon simple et légale, d’une part, de sonder l’intérêt du public pour un ouvrage avant de le publier et, d’autre part, avoir la certitude, pour une petite maison d’édition, de vendre l’ouvrage à parution. C’est ce qu’on appelle une souscription. De très nombreuses maisons d’éditions (et de très connues) y ont recours. Dans l’état, le livre n’est encore qu’un projet plus ou moins abouti, ou reste en attente de publication. Ainsi l’éditeur voit s’il édite ou non et si le nombre d’exemplaires prévu correspond à la demande. La somme demandée lors de la souscription (en chèque) est perçue à la parution ou rendue si le projet n’est pas réalisé. C’est ainsi que l’ouvrage ne peut pas être visible sur le net.

Anonyme a dit…

5. Le contenu :
Nous y voilà. Généralement, comme dans le cas présent, le contenu d’un ouvrage dit « reprint » est très variable. Il peut être divisé en chapitres, correspondants à diverses sources (citées en annexe) Il peut être issu d’un texte ancien, enrichi d’un texte resté inédit ou représenter l’ensemble de textes issus d’écrits anciens, restés inédits, rares ou difficiles à consulter, ou/et trop courts pour être édités séparément. Ces contenus peuvent provenir du « domaine public » ou de collection privée (parfois d’éditions rares)
Toute la richesse de cette démarche, est de rendre publiques et accessibles des textes qui tomberaient dans l’oubli. Certains d’entre-eux permettent d’obtenir des renseignements inestimables par rapport aux recherches qu’on peut effectuer pour un écrit ou un travail particulier. Bien sûr, parfois ces écrits sont libres de consultation dans les bibliothèques, archives municipales, régionales…

Mais qu’est-ce qu’un « Reprint » ?
C'est la technique qui permet, par reproduction, de rendre disponible, avec un nombre limité d'exemplaires, un ouvrage recherché pour la valeur de son édition ou sa rareté.
Cela peut-être un fac-similé (copie totale du texte dans son édition originale) ou manuscrit remis en forme (afin de l’inclure dans une nouvelle collection, par exemple.)
Un retirage consiste pour l'éditeur à imprimer avec les matrices originelles de la première édition, ou bien procéder à une réimposition qui consiste à réutiliser originaux et à en changer tout ou partie de la mise en forme (retirer défauts d’impression, coquilles, erreurs etc.) Une réimpression est également réalisable. Elle consiste à retirer l'ouvrage dans sa conception originale avec, le cas échéant, quelques modifications qui permettent d'actualiser le livre. Certains livres réédités le sont en édition spéciale ou de luxe pour les bibliophiles.
6. La collection :
Dans le cas du reprint régionaliste, elle permet d’acquérir des écrits anciens et disparates dans une série cohérente.
Voilà, j’en ai terminé, en souhaitant vous avoir éclairé et espérant que votre méfiance, légitime, ne vous empêche pas de faire confiance aux petits éditeurs régionalistes qui sont, d’abord, des passionnés du patrimoine et de l’écrit.
Merci pour votre patience Cordialement
Pierre